fermer

Bienvenue à l'Éco-Quartier de Chambray-Lès-Tours

Un Éco-Quartier ambitieux et ouvert à tous

La Guignardière, un éco-quartier ambitieux et ouvert à tous

 

L'année 2017 marque le coup d'envoi du chantier de l'Éco-Quartier de la Guignardière qui à terme accueillera près de 600 logements et offrira une véritable mixité sociale, générationnelle et fonctionnelle.

 

 

 

Les Chiffres-clés

  • 1er Projet Lauréat de l'appel à projet "nouveau espaces urbains durables de l'agglomération tourangelle" de Tours Métropole Val de Loire.
  • 55 000 M² de surface de plancher affectés aux logements
  • 600 logements crées sur 12 ans
  • 25% de logements sociaux
  • 40% de logements collectifs et intermédiaires
  • 60% de logements individuels
  • 50% d'espaces verts
  • Entre 1 200 M² et 1 600 M² de surface de plancher destinés aux activités professionnelles
  • 8 000 M² dédiés à des jardins familiaux équipés
  • un parc de 4 350 M²
  • 3 tranches de commercialisation

 


La commune s'oriente également vers une opération de grande qualité environnementale, avec notamment :

 

  

 

En créant cet Eco-Quartier l'équipe municipale de Chambray-lès-Tours souhaite aussi repenser son urbanisation et limiter l'étalement à ce seul secteur, dans le respect des préconisations du Scot de l'agglomération tourangelle, à savoir construire au minimum 65% de logements nouveaux en renouvellement urbain et au maximum 35% en extension. C'est pourquoi 170 hectares de zones à urbaniser ont été reclassés en zone agricole et naturelle, et seuls 23 hectares ont été maintenus en zone à urbaniser, correspondant à l'emprise du site de l'Eco-Quartier.

 

 


Ce nouveau quartier propose aux habitants un cadre de vie préservé, des services de proximité, des lieux de convivialité, tout en s'attachant à assurer une mixité sociale et générationnelle, garantes d'une réelle qualité de vie et d'épanouissement.


 

Habiter la Guignardière c'est :

Trouver le logement adapté à sa situation

 

Le programme de l'Eco-Quartier de la Guignardière est constitué d'habitats diversifiés, permettant à chacun de trouver celui qui lui correspond, quels que soient son budget et ses attentes.


La diversité des logements proposés permettra de répondre à différents profils d'usagers :

  • Jeunes ménages
  • Familles
  • Étudiants
  • Personnes à mobilité réduite
  • Personnes âgées

 

L'Eco-Quartier sera également conçu pour favoriser un parcours résidentiel. Ainsi, un étudiant pourra trouver un bien répondant à ses besoins, puis aura la possibilité de poursuivre sa vie dans le quartier une fois son premier travail acquis, mais également lorsqu'il sera en couple avec des enfants. Il sera également envisageable d'avoir un logement adapté lorsqu'il sera plus âgé. Le quartier offre cette diversité permettant de répondre aux besoins des habitants suivant leurs parcours de vie.

 

Le programme est ainsi constitué de :

  • 40 à 45% de logements à prix maîtrisés
  • 30 à 35 % en accession libre (gamme de prix plus larges)
  • 25% de logements sociaux (en locatif social et accession à la propriété)

 

Et de différentes typologies, à savoir :

  • 60% de logements individuels, avec des maisons bâties sur des terrains allant de 180 à 550m²
  • 40% de logements collectifs et intermédiaires

 

 

Le projet propose une qualité sanitaire et fonctionnelle des logements :

  • Utilisation de matériaux écologiques
  • Proposition de logements de surface confortable
  • Proposition de surfaces annexes adaptées aux besoins des ménages
  • Accompagnement de la densité par l'intimité et la qualité des espaces extérieurs


Les habitations seront articulées autour de places et de jardins dans un plan d'urbanisme conférant à l'Eco-Quartier un esprit de village (petites rues intérieures aux ilôts, réservées aux piétons et aux cyclistes, ruelles sinueuses, architectures variées...).

 

Bénéficier d'espaces pour vivre ensemble

 

Le programme vise à créer un véritable quartier et pas uniquement une zone résidentielle sur le mode des quartiers pavillonnaires classiques et monofonctionnels. La diversité architecturale et fonctionnelle doit primer au sein de l'Eco-Quartier.

 

Des espaces publics généreux seront créés au sein de l'Eco-Quartier afin de favoriser les rencontres et les échanges, tout en préservant l'environnement.

 

 

La trame verte

  • 50 % d'espaces verts
  • Grande plaine
  • Dispositifs de gestion des eaux pluviales à ciel ouvert intégrés au paysage
  • Gestion différenciée
  • Zéro produit phytosanitaire

Une place au cœur du quartier

  • Des espaces de jeux pour enfants
  • Différents lieux d'animations de quartier
  • Une maison de quartier 
  • La possibilité d'accueillir un marché et des commerces ambulants

 

 

 

 

- Une maison de quartier

Une maison de quartier de 270 m² prendra place au cœur de la Guignardière. Ce centre névralgique de l'Eco-Quartier disposera de deux salles mises à disposition des habitants pour des rendez-vous évènementiels ou des initiatives citoyennes. Le cabinet d'architectes RVL l'a conçu comme un lieu ouvert jouant sur la transparence des espaces et offrant une étonnante perspective sur la nature environnante. Ses futurs usages ont été co-conceptualisés lors d'un atelier participatif ouvert à tous.

 

 

Usages principaux

  • Réunion de quartier
  • Expositions/activités culturelles/ateliers (peinture, sculpture, etc.)
  • Animations de quartier (fête des voisins, association qui gérera les jardins partagés, Noël)
  • Salle de prêt aux associations agissant dans le social et l'environnemental (AMAP), etc.)
  • Maison des jeunes

Usages secondaires

  • Salle de location aux personnes privées (anniversaires, mariages...)
  • Ressourcerie (lieu d'échanges, de troc, d'entraide)
  • Salle de soutien scolaire (dans la petite salle) / halte garderie
  • Lieu d'information sur l'Eco-Quartier et la commune (activités, manifestation culturelles prévues, etc)
  • Service public

 

 

- Des activités de proximité

1300 m², prévus en pied d'immeuble, seront dédiés aux commerces et/ou aux activités professionnelles. Ils permettront d'accueillir, par exemple, une pépinière d'entreprise ou encore une ressourcerie.

Tous ces équipements permettront de faire de ce quartier un lieu de vie et d'expérimentation pour tous. Les commerces de proximité auront une attractivité forte, propice au développement économique, ainsi qu'un rayonnement sur les quartiers avoisinants.

De par sa proximité avec son environnement agricole, la commune de Chambray-Lès-Tours va promouvoir le commerce en circuit court.

Repenser ses modes de déplacements


Une circulation hiérarchisée et apaisée au sein de l'Eco-Quartier

  • Des voies structurantes assurent l'accessibilité principale du quartier
  • Des voies secondaires appelées « cours urbaines » desservent les logements
  • La vitesse de circulation est réduite au sein de l'Eco-Quartier (zone 30 et zone de rencontre)

 

Un maillage dense de liaisons douces

Le réseau cyclable à proximité de la Guignardière est déjà très développé, soulignant l'intérêt porté par la municipalité pour ce type de circulation. Le projet va permettre de développer ce réseau, ainsi que les cheminements piétons, au sein même du site et aux alentours, avec la possibilité de le connecter à Joué-Lès-Tours et au centre-bourg de Chambray-Lès-Tours.


L'Eco-Quartier fera ainsi la part belle aux liaisons douces et sera composée et entourée d'un maillage dense sur plus de 3 km :

  • Allées piétonnes requalifiées au sein du bois de la Guignardière
  • Allées cavalières en bordure du quartier
  • Allées vertes structurantes le long des principales voies de circulation
  • Sentiers/venelles à l'intérieur des secteurs résidentiels


La mise en place de ces nombreux aménagements sécurisés pour les déplacements doux permet une meilleure connexion avec l'entourage de l'Eco-Quartier et tend à dissuader les déplacements véhiculés.

 

Une autre façon d'envisager l'automobile

L'Eco-Quartier de la Guignardière proposera des solutions pour une gestion innovante du parc automobile de ses habitants :

  • Des stationnements mutualisés entre plusieurs logements
  • Une incitation à l'autopartage
  • Des bornes de recharges électriques


 

Habiter en intelligence avec son milieu 

 

Le site de la Guignardière se situe dans un paysage de transition entre la ville et l'espace rural, avec une nature diversifiée : bois, haies et arbustes, espace agricole, vallon humide... Conserver et mettre en valeur les éléments naturels permet d'offrir un cadre de vie agréable dans un quartier en harmonie avec son environnement. Pour cela, le projet comportera 50 % d'espaces verts, dont une trame verte pour différents usages de loisirs, des jardins familiaux ou encore un parc urbain intégrant des jeux pour enfants, un espace de détente et de promenade.

 

Afin de réduire la dépense énergétique (donc de limiter le réchauffement climatique), plusieurs points seront appliqués :

  • Optimiser le plan masse : il s'agit de privilégier les orientations des façades des bâtiments au Sud pour optimiser le solaire passif.
  • Réaliser la construction des bâtiments à basse consommation (BBC), HQE et promouvoir la construction passive. Les logements à venir répondront à des objectifs qui anticipent la future règlementation thermique et s'inscrivent dans l'innovation du Label E+C- prenant en compte l'impact carbone et la durabilité des matériaux utilisés.
  • Optimiser l'isolation énergétique des bâtiments : vitrages à faible émissivité et haute transmission, utilisation de matériaux accumulateurs de chaleur.
  • Favoriser le recours aux énergies renouvelables et peu polluantes par les usagers et les promoteurs (chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques, chaufferie collective pour les collectifs). 
  • Sensibiliser les habitants aux économies d'énergies au quotidien (équipement électroménager à faible consommation énergétique, etc...) par le biais d'un guide pratique.

 

Téléchargez le guide pratique de l'habitant  "J'habite mon éco-quartier" et la charte d’engagement "Scénario de référence"

Téléchargez le guide pratique de l'habitant "Je m'implique dans mon éco-quatier" et la charte d’engagement "Scénario de l’implication"

Téléchargez le guide pratique de l'habitant "L'éco-quartier, c'est nous" et la charte d’engagement "Scénario des initiatives"

 

Un plan d'éclairage public autonome

Un plan d'éclairage public autonome optimal permettra de limiter la pollution nocturne et également de diminuer la consommation énergétique du domaine public :

  • Ampoules basse consommation
  • Interrupteurs crépusculaires et variateurs
  • Candélabres à énergies renouvelables envisagés
  • Espaces naturels non éclairés afin de ne pas perturber la faune et la flore
  • Eclairer les cheminements piétons par un balisage à mi-hauteur
  • Extinction totale ou partielle, ou réduction sensible en concertation avec les habitants

 

A Chambray-lès-Tours, la maison de quartier sera dotée d'une centrale photovoltaïque alimentée par le biais de 130 m² de panneaux solaires installés en toitures, produisant X kW par an et permettant l'autonomie énergétique de l'éclairage public de l'éco-quartier.

 

Une gestion économe et durable de l'énergie, de l'eau, des déchets

 

Gestion locale des eaux pluviales et des eaux de ruissellement

Le site de la Guignardière intègre une gestion alternative des eaux pluviales, avec en particulier :

  • La récupération des eaux de pluie et leur réutilisation pour l'arrosage, afin d'économiser la ressource en eau potable.
  • La promotion de l'infiltration via une noue centrale et la mise en œuvre de matériaux drainants sur les chaussées, afin de maintenir l'alimentation des nappes.
  • Des préconisations environnementales dans les cahiers des charges des promoteurs (très faible débit de fuite (<2l/s/hectare) à l'échelle du quartier, réduction des surfaces imperméabilisées...)

 Cette gestion des eaux pluviales permettra également de limiter la consommation d'eau potable, afin de la réserver à des fins plus nobles.

 

 

Traitement des eaux usées et polluées

Le traitement des eaux usées se fera par la station d'épuration de La Grange David sur la commune de La Riche ayant une capacité suffisante à l'horizon du projet.

 

La ville de Chambray-lès-Tours a adopté une démarche de gestion différenciée des espaces verts depuis 2008 et pratique le zéro pesticide à la fois pour la santé des habitants, la qualité des écosystèmes et la qualité de ses eaux de surface.


Afin de conserver un aspect «naturel» et champêtre aux espaces verts et de préserver la qualité des eaux, des moyens alternatifs sont utilisés pour leurs entretiens. Le règlement d'aménagement du site précisera ce point pour les espaces privés et imposera également à chaque acquéreur de parcelle de traiter les eaux de ruissellement avec un rejet dans le réseau public (mise en place de séparateurs à hydrocarbures en traitement des eaux de parkings).

 

Les eaux «privées» seront assainies avec rejet dans le réseau d'assainissement pluvial collectif. Le traitement des eaux pluviales permettra de préserver la qualité des eaux superficielles et souterraines.

 

 

Gestion des déchets

En ce qui concerne les déchets, tous les logements collectifs et intermédiaires seront équipés de poubelles à tri sélectif sous forme de bornes enterrées, permettant de diminuer l'impact visuel et les nuisances sonores ou olfactives.

 

Afin de réduire le parcours de ramassage, les colonnes enterrées seront localisées en entrée d'îlots, permettant de diminuer la consommation énergétique et les émissions de CO2. De plus, un point d'apport volontaire pour le verre et le textile sera implanté au pied de l'espace commercial.

Tours Métropole Val de Loire propose gratuitement la mise à disposition de composteurs individuels et de lombricomposteurs pour les foyers qui en font la demande.

 

Au niveau de l'Eco-Quartier, des composteurs seront livrés automatiquement aux acquéreurs de jardins privatifs et de jardins familiaux. Ces composteurs permettront de trier et recycler les déchets biodégradables (déchets verts et de cuisine). Les habitants pourront donc transformer simplement et efficacement ces déchets en un excellent terreau naturel. Cela permettra de valoriser en moyenne jusqu'à 30 % du volume des déchets générés par chaque ménage.

 

 

Une mise en valeur de la trame verte et de la biodiversité du site

 

Comme sur le reste de la commune, les espaces verts seront gérés et entretenus de manière écologique et différenciée afin de réduire les besoins d'entretien, d'arrosage, les risques d'allergie aux pollens (choix des essences adaptées au sol et au climat, méthodes d'entretien adaptées et raisonnées, sans produits phytosanitaires) et afin de ne pas nuire à la biodiversité.

 

La bonne intégration paysagère du projet est donc un enjeu fort qui se traduira par :

  • 50 % d'espaces verts sur l'ensemble du site
  • Alignements d'arbres et bandes plantées en accompagnement des axes de circulation
  • Elaboration d'une palette végétale pour l'ensemble du quartier définie lors d'un atelier participatif
  • Zéro produit phytosanitaire, gestion différenciée


Par ailleurs le site bénéficie de la proximité d'un environnement naturel riche et protégé qui sera mis en valeur :

  • Une mare située à l'Est du site (intéressant pour la reproduction de la salamandre et la gestion des eaux pluviales)
  • Quelques arbres remarquables
  • Un talweg situé au Nord du site
  • Le Bois de la Guignardière d'une superficie d'environ 10 hectares
  • La proximité avec les terres agricoles, conservées via le PLU
  • La proximité avec les vignes AOC Noble-Joué
  • Plusieurs chemins de randonnée

Mairie de Chambray-lès-Tours

02 47 48 45 67

Responsable des Opérations d'Aménagement et des Ecoquartiers

Tamara GIAMMEI



Directrice de la communication

Emilie LEDUC

Accès

Périphérique Sud (D 37), Autoroute A 10, Autoroute A 85


Transports publics : lignes Fil bleu 3B, 14 et 15
et Terminus du tramway à 1,5Km